Accès espace client Veuillez entrez vos identifiants clients afin de consulter le suivi de vos projets.

Conseil 3D

Nos 2 coups de cœur du Laval Virtual 2019 ! 27 mars 2019

Chez C3D nous sommes avant tout des passionnés par les nouvelles technologies. Le salon du Laval Virtual est l'occasion pour nous de présenter notre travail, mais également de découvrir de nouveaux projets. Lors de cette édition 2019 du salon, nous avons pu découvrir des idées et concepts qui nous ont marqués. Les créations portées par Manus VR et Cyberith représentent à nos yeux une fenêtre sur les futures applications de la VR.

 

 

 

Utiliser des manettes en complément de l’utilisation d’un casque VR a été une 1ère évolution dans les fonctionnalités de cette nouvelle technologie. Aujourd’hui, l’étape suivante semble être celle de la main connectée. En créant un gant manette capable de reproduire fidèlement chaque mouvement de la main, Manus VR ambitionne de porter cette nouvelle révolution. Le Manus VR Gloves vous promet de transporter vos mains au cœur de la réalité virtuelle. Cela permet une utilisation plus intuitive des applications VR mais surtout une plus grande précision dans la réalisation de tâches minutieuses. Le Manus VR nous est apparu comme une composante intéressante pour la crédibilisation des interactions au sein d’un monde virtuel. La reconnaissance des doigts est précise, le gant est ergonomique, léger et confortable en utilisation, de plus le Manus VR est intégrable à l’ensemble des applications VR du marché. Le gant est doté d’un retour haptique qui ajoute davantage d’immersion et qui permet d'obtenir plus d’informations au touché. Pour C3D qui conçoit des applications à destination de l’industrie, dont des applications d’apprentissage et de maintenance, l’utilisation du Manus VR Gloves représente une option crédible pour l’avenir de la VR professionnelle. En permettant d’atteindre un haut niveau de précision, cette technologie pourra davantage institutionnaliser la formation de personnel via nos applications virtuelles.

Toutefois, il reste encore du chemin à parcourir à Manus VR avant de livrer un produit mature. Le prix supérieur à 1250$ pièce reste un frein à son déploiement à grande échelle. Le retour haptique doit aussi être amélioré pour un meilleur confort d’utilisation. Le Manus VR est également contraignant dans son intsallation car il nécessite un réglage personnalisé pour chaque nouvel utilisateur. Il n’est pas compatible avec la technologie HoloLens de Microsoft.

Manus VR est une technologie à suivre mais elle devra faire ses preuves notamment face à la technologie Leap Motion qui permet de se passer de manette au profit de capteur de mouvement des mains.

Alors que le mois d’Avril 2019 s’annonce florissant avec la sortie programmée de nombreux casque VR, les périphériques qui accentuent l’immersion poursuivent leur expansion. En concevant des contrôleurs, des capteurs et des plateformes omnidirectionnelles, les entreprises innovent et poussent plus loin les concepts de la VR. L’Oasis, le monde virtuel imaginé par Steven Spielberg pour son film “Ready Player one” serait-il à porter de nos mains ?

C3D vous propose de découvrir le travail réalisé par l’entreprise Cyberith présent sur le salon du Laval Virtual 2019.

L’entreprise Autrichienne basé à Vienne développe un "Treadmill" (tapis roulant) principalement compatible avec l’Oculus Rift et le HTC Vive. Le Virtualizer ELITE 2 (VE2) est le nouveau produit développé par l’entreprise, il succédera à sa première version actuellement leader de son secteur. Cyberith propose une plateforme de mouvement omnidirectionnelle doté de 6 capteurs optiques de mouvement incorporé dans la plaque de base du Virtualizer. Cela permet d’adapter la vitesse de marche et la direction des mouvements pour davantage de précision, VE2 inclut également des capteurs de rotation et des capteurs de hauteur. Le plateau du tapis est également flexible, il s'incline verticalement pour faciliter la marche et le confort d'utilisation, cette innovation est propre au Virtualizer Elite 2. Pour ne pas s'emmêler dans les câbles, la plateforme dispose d’un système de guidage et une unité de vibration à sa base qui confère un retour haptique. L’ensemble de ces éléments amènent davantage d'interactions et de précision dans les mouvements de l’utilisateur. Destiné à un usage professionnel, le VE2 est le fruit d’un travail mûri depuis plusieurs années. Les améliorations portées sur le soutien actif et le système de suivi optique font du VE2 la version la plus aboutie à ce jour et promet de belles perspectives pour l’avenir. Toutefois ces modules omnidirectionnels restent des équipements chères et volumineux. Par conséquent la démocratisation du concept pour le grand public reste peu probable. Pourtant il s’agit à ce jour du module le plus immersif et convaincant pour profiter dans des conditions optimales des possibilités offertes par la VR.

Cyberith n’est pas l’unique société à proposer aux utilisateurs de la VR une solution omnidirectionnelle. D’autres concurrents tel que KATVR et son KAT Walk proposent des solutions viables dans ce marché appelé à croître au même rythme que se développe l’usage et les applications de la VR.