Accès espace client Veuillez entrez vos identifiants clients afin de consulter le suivi de vos projets.

Conseil 3D

L'Odyssey selon Samsung ! 08 avril 2019

En 2017, Samsung investit le marché des casques VR et réalise une entrée remarquée. Ce casque intégre un écran Amoled doté d’une résolution supérieure à celle de ses concurrents (2880 x 1600 pixels), un angle de vue de 110 degrés et un taux de rafraîchissement de 90 Hz. L'expertise de Samsung permet de proposer un casque performant, fiable et résistant qui trouve rapidement sa place sur le marché de la réalité virtuelle. Toutefois, ce 1er jet pour Samsung n’est pas sans défaut. L’ergonomie du casque reste perfectible malgré un design réussi, le "Sweet Spot" est également l’un de ses principaux points faibles. Les lentilles de Fresnel créent rapidement un flou à l’affichage car les yeux de l’utilisateur doivent rester centrés. Face à ce constat, Samsung qui cherche à peaufiner sa technologie a préparé dans la plus grande discrétion une version améliorée de son Odyssey, le Odyssey+. Adressé à un marché restreint, le Odyssey+ n’est pas commercialisé en France, cependant C3D a eu la chance de  mettre la main dessus et vous livre ses 1ères constatations. Cette version 1.5 du Odyssey est-elle pertinente ? Samsung a t-il réussi à améliorer sa 1ère mouture ?

 

Révélé le 22 octobre 2018, le HMD Odyssey+ est annoncé au prix de 500$. Il se définit comme une itération en douceur mais intéressante à bien des regards. La principale évolution concerne l’ajout d’une technologie développée par Samsung et révélée lors de la conférence "Display Week" 2018, le filtre « anti-screen door effect ». Ce filtre permet de réduire de 50% l'effet "grille de pixels" de ses écrans Amoled. Cet effet est causé par le grossissement de l'écran qui rend visible les espaces entre les pixels et donne l'impression de voir au travers d’un tamis. L’autre évolution majeure concerne l’ergonomie du casque.

Le résultat est-il au niveau des attentes portées par ces évolutions ? Pour avoir tester ce nouveau Odyssey+ notre 1er constat est le suivant ;

Concernant l’ergonomie du casque : D’aspect extérieur il est difficile d’identifier face à quelle version du Odyssey nous nous trouvons. Le design reste sensiblement le même, la principale différence se trouve sur les composants utilisés pour le confort d’utilisation. La 1ère version composée de cuir laisse place à une mousse rembourrée qui permet de mieux respirer. Cet ajout permet de limiter la buée sur les lentilles, il améliore le confort d’utilisation notamment le maintien général du casque sur le visage. L’espace pour le visage a été refondu et agrandi pour les joues (146 mm contre 138 mm précédemment). Le maintien du nez est également meilleur, les languette du 1er modèle ont laissé place à une fente rembourrée plus large et confortable. Le poids général du casque a aussi été allégé passant de 645 grammes à 590.

Concrètement les ajouts proposés par Samsung sur le plan de l’ergonomie sont pertinents :

  • Maintien du casque amélioré, le casque se décolle moins des yeux et le confort d’utilisation s’en trouve renforcé,
  • La transpiration du visage est atténuée par la nouvelle mousse,
  • La différence de poids bien que limitée ne peut qu'améliorer l'expérience lors d'un usage prolongé.  

Concernant les caractéristiques techniques : Avec l’ajout du filtre « anti-screen door effect », le ressenti général lors de l’utilisation démontre une amélioration nette de la résolution sans modifier la définition des écrans. Le meilleur écran du marché a depuis été repris par HTC pour son Vive Pro. Lors de la comparaison des 2 versions du Odyssey, il est clairement apparu une amélioration globale des performances, le trait graphique est plus fin et il est plus agréable de naviguer dans le menu. Le 3éme plan est plus distinct et plus plaisant à regarder, il en ressort également une amélioration du rendu des couleurs qui se font plus vives. Toutefois, les problèmes liés au "Sweet Spot" restent présents, le casque doit d’être bien centré sur les yeux pour éviter le flou. Ces améliorations ne constituent pas une révolution mais une évolution dans le bon sens qui ne justifie pas forcément la mise à jour pour les possesseurs de la V1.

Samsung avec son HMD Odyssey+ ne compte pas révolutionner la technologie des casques VR, cette version 1.5 permet au groupe d’affiner sa technologie, de corriger ses erreurs et de préparer la future génération de casque avec pourquoi pas un Samsung Odyssey 2. Néanmoins, avec cette version améliorée Samsung anticipe et se prépare à la sortie annoncée de nombreux casques au cours du printemps 2019. Les évolutions apportées permettent au Odyssey+ de rivaliser avec le HTC Vive pro qui reprend ses caractéristiques mais sans la technologie « anti-screen door effect ». Samsung compte ainsi garder une longueur d'avance sur ces concurrents en proposant le casque avec le meilleur rapport qualité/prix du marché. Il renforce l'offre Windows Mixed Reality et aborde avec sérénité le futur de la réalité virtuelle.