30 juin 2019

La VR se rend indispensable chez les constructeurs automobiles

Il y a quelques jours, Jaguar Land Rover a annoncé vouloir équiper ses showrooms avec la réalité virtuelle. L’objectif est de proposer aux potentiels acquéreurs de visiter virtuellement les véhicules, avant même qu’ils ne soient disponibles ! Grâce cette expérience, ils pourront s’informer sur les caractéristiques des produits, les possibilités de personnalisation et les options. L’opération, qui semble faire partie d’une stratégie globale de la marque d’investir dans réalité virtuelle, sera proposée chez 1500 concessionnaires, dispersés dans de nombreux pays et une vingtaine de langues.

D’après le DailyNews, le Land Rover Discovery est le premier véhicule qui doit bénéficier de l’expérience de réalité virtuelle Jaguar Land Rover est loin d’être le seul constructeur automobile à voir l’intérêt de la réalité virtuelle. Ford utilise son « Immersive Vehicle Environment Lab » pour créer ses nouveaux véhicules, et dont le Journal du Net a pu faire la visite. En effet, comme l’explique le constructeur, la réalité virtuelle est une technologie pleine de promesses pour optimiser la conception, la productivité et bien sûr pour réaliser des économies.

De son côté, Volvo privilégie la réalité augmentée et travaille en partenariat avec Microsoft HoloLens. Ils considèrent que cette technologie permet de créer des liens de proximité nouveaux entre la marque et ses clients. Dans le futur, Volvo envisagerait par exemple de permettre de commander un véhicule en le paramétrant sur HoloLens : couleurs, options, jantes…